Avant-poste oublié

09 juin 2018

Si, si, je suis toujours vivant

4 articles en 2017, et là, c'est le premier de 2018 et on est en... juin... On ne peut pas dire que je sois très bavard en ce moment... La faute à tous mes projets qui n'avancent pas, ou trop peu. Heureusement, j'ai quand même fini le tome 3 des Derniers d'entre nous. Mais j'ai si peu avancé sur le 4 ! C'est désespérant...

Et je n'ose même pas penser aux Chants de la négation, au point mort depuis des lustres... J'ai quand même réussi à pondre la base d'un petit dessin de Jo (Eyléane va m'en vouloir pour ce favoritisme...), qui je l'espère m'aidera à me motiver pour la suite. C'est tout simple, mais c'est la première fois que j'arrive à réaliser quelque chose d'à peu près potable avec ma nouvelle tablette graphique. Comme je l'utilise très peu, j'ai un mal fou à me faire au nouvel emplacement des boutons, à sa taille plus grande, etc. C'est dommage, car c'est du bon matos. Mais là, je commence à la prendre en main, c'est cool.

D'abord le croquis :

180609_Johanne00

Et les lignes propres :

180609_Johanne02

Jo reprend la position d'un des tout premiers croquis que j'ai réalisé d'elle, sur mon carnet de croquis, il y a des années de ça. Pour changer, je lui ai mis des vêtements un peu différents de ce qu'elle a l'habitude de porter : une sorte de cropped boléro sur un top à col haut. Les lignes sont faites en couleur, pour changer, mais j'ose espérer que je ferais une colo de ce croquis prochainement !

Pour le fun, voici une version signature, crop-only ><

180609_Johanne02bis

Et une version femme invisible ><

180609_Johanne02ter

J'en ai aussi fait une version avec contour extérieur épais, comme je l'avais fait pour ce croquis, et du coup ça m'a donné envie de reprendre tous mes dessins de Jo dans ce style (chose que j'avais, je crois, déjà évoqué il y a quelque temps). Voilà donc un petit patchwork récapitulatif ^^

180609_Johannes_all01
(Cliquer pour agrandir)

A un moment, j'avais imaginé illustrer toute l'histoire avec des illus de ce type, toutes dans le même style. Ce qui est intrigant, c'est que la plupart des dessins déjà réalisés se passent majoritairement dans le tome 3. Comme si je faisais une fixette dessus, ou comme si c'était celui qui se prêtait le mieux à l'illustration. Il faut dire que ce tome 3 met le mieux en avant Johanne seule, rêveuse, livrée à elle-même. En fait, je flippe pas mal sur ce tome 3, comment il pourrait être perçu, etc., alors qu'au final, il a tout pour plaire, avec une composante "survival" centrale et forte, chose qu'on avait peu vu jusqu'à présent dans les tomes 1 et 2. Je devrais arrêter de m'en faire, de douter de ce tome que j'ai mis si longtemps à pondre... Et me focaliser davantage sur le tome 4, qui devrait aussi avoir son lot de scènes donnant matière à rêverie !

Bon, je me fous un coup de pied au c...

Posté par vorador2116 à 22:04 - Arts créatifs - Commentaires [3]
Tags : , ,


13 décembre 2017

Les derniers d'entre nous, tome 3 : done

Le 24 août 2015, je terminai le tome 2 (en fait, à l'origine, la partie 1 du tome 2, mais qui est devenu un tome à part entière) de mon projet Les derniers d'entre nous. Je déplorai alors le fait que j'avais mis 6 mois pour écrire le tome 1 (de décembre 2013 à juin 2014), et plus d'un an pour le tome 2...

Eh bien me voilà, en fin d'année 2017, pour annoncer "fièrement" que j'ai fini le tome 3 >< (donc initialement les parties 2 et 3 de l'ex-tome 2 du temps où c'était une trilogie). Soit plus de 2 ans... Me faudra-t-il 4 ans pour pondre le tome 4 ? Je ne l'espère pas ! J'aimerais bien, à présent que son plan est à peu près finalisé, le finir dans l'année 2018, pour terminer une bonne fois pour toutes ce projet qui a déjà plus de 4 ans de vie...

L'année 2017 aura été plutôt désastreuse en termes d'écriture. Cet article, je l'avais initialement rédigé en février dernier. Il ne me restait plus grand-chose à écrire pour finir le tome, et j'étais prêt à publier cette note au bilan mi-figure mi-raisin mais quand même motivante. Et puis finalement, ça a traîné. La fin était plus longue, aussi, à écrire, qu'initialement prévu (ce tome fait donc dans les 550 000 signes, là où les précédents tournaient autour de 420 et 450 000 signes). Mes difficultés à établir quelque chose d'un peu structuré pour le tome 4 a beaucoup joué aussi, au niveau moral et motivation. Les idées se sont accumulées et il devenait impossible de voir les liens entre elles. Sans tome 4, difficile de se motiver pour finir le tome 3 ! Durant l'année, j'ai donc quand même réussi à faire le tri dans tout ça et à préparer un tome 4 pas trop mal. J'espère donc juste arriver à continuer sur ma lancée ! Mais je me voyais tellement ne pas arriver à finir le tome 3 avant la fin de l'année... Ouf !

Et puis après tout, je reste plutôt satisfait de ce tome 3. il se développe sur 3 parties variant les enjeux, les situations et les personnages. Cela m'a permis notamment de proposer des séquences ou des situations que l'on n'avait pas encore vues jusque là (ce qui n'est pas plus mal, pour éviter les problèmes de redondances dans ce genre de récit à rallonge ><). Il peut paraître comme une sorte de parenthèse à l'histoire, tout du moins sa première partie, mais il permet en fait de bien relier le tome 2, avec ses persos en proie à leurs démons, avec le tome 4, qui promet d'être plus porté sur l'action dans un environnement apocalyptique, très "fin du monde" :D

Bon, on aura un peu perdu dans ce tome l'alternance de points de vue (déjà un peu malmenée durant le tome 2), pour se focaliser sur un des persos, mais ce sera pour mieux retrouver cette alternance dans le tome 4 ^^ Ce dernier se passera d'ailleurs dans un laps de temps plus court, proche de celui du tome 1, avec un action plus prédominante, là où les tomes 2 et 3, plus posés, avaient pour but d'approfondir les réflexions des persos.

Ce qui m'inquiète, au passage, c'est que le fond devient de plus en plus adulte, grandit en même temps que les persos gagnent en maturité (et affrontent les situations les plus extrêmes). A l'origine, ce texte se devait d'être plus léger et plus accessible que ce que j'ai l'habitude de produire, mais au final, j'ai tendance à revenir vers mes travers, à savoir des personnages à l'esprit délicieusement torturé, et qui ont tendance à être malmenés par les événements extérieurs. Le but du tome 4, si cela est possible, sera de ramener un peu de légèreté (humour, action toute bête, des persos plus sereins), tout en décrivant, avec un ton résolument sombre, une apogée apocalyptique.

Bref, telle cette petite Johanne avec son zombie, je suis content d'avoir abattu ce tome 3 et de passer à la suite ! :D

 

170204_JohanneAnim

Posté par vorador2116 à 20:58 - Écrits - Commentaires [3]
Tags : , , ,

24 novembre 2017

En attendant...

En attendant... une hypothétique activité ici, des news sur Les Derniers d'entre nous ou un autre projet, un article quelconque, un peu de vie... et pas que des zombies à perte de vue...

171123_Johanne(J'ai tenté ici un traitement BD avec des traits se rapprochant d'un encrage plus traditionnel, et avec un contour très épais. Bon c'est vite torché, mais c'était surtout pour renouer un peu avec le dessin et avec Johanne... ^^)

Posté par vorador2116 à 00:23 - Dessins - Commentaires [1]
Tags : , ,

12 mars 2017

Johanne plongée dans un roman

J'ai un autre message rédigé en attente, mais il faut que je finisse un truc avant de le poster -_- Du coup, en attendant, voici un croquis grossièrement nettoyé de Jo s'octroyant un instant d'évasion avant de repartir à la chasse au zombie.

170311_Johanne en tailleur2

Après Johanne sur la balançoire et Johanne avant la tempête, ça pourrait devenir une série ! (Certes le second est en couleur, mais je dois bien pouvoir revenir au stade du croquis...) L'idéal serait de pouvoir réaliser ce genre de dessin plus rapidement, mais je peine toujours autant sur les bases (ici la longueur des jambes et la position et inclinaison des chaussures). Par contre, je suis assez content de la position pas trop rigide (corps courbé), malgré la prise de vue de face.

Ce qui me fait marrer aussi, c'est que j'ai parfois l'impression, quand je dessine mes persos, de reprendre les codes de la peinture/sculpture classique quand il était question de représenter des personnages connus (saints, héros de la mythologie, etc.) : qu'importe la gueule du représenté, il suffisait de lui ajouter les objets qui le caractérisaient pour lui donner son identité (par exemple les clés de Saint Pierre, les sandales ailées d'Hermès, etc.). Dans le cas de Jo, le pied de biche, les lunettes, les timberland... Ici, elle est visiblement plus maigre que dans le précédent dessin, et elle a une chevelure plus volumineuse que dans le dessin de Johanne sur la balançoire... Un jour, peut-être, je serai plus constant dans mes dessins, ce qui me permettra de m'affranchir des attributs de mes persos !

Posté par vorador2116 à 00:06 - Dessins - Commentaires [3]
Tags : , ,

28 décembre 2016

Eyléane : étude de visage

Dernièrement, j'ai eu envie de revenir un peu vers Eyléane, et de reprendre tous les traits physiques que je lui ai attribués depuis sa création. Voici donc une petite étude sur son visage et son évolution au fil du temps. Rien de figé là-dedans, mais cela m'aide à avancer et notamment à mettre en évidence les incohérences, les interdépendances ou encore les incompatibilités au fil du récit.

Deux pistes principales sont retenues :

- une plus enfantine : visage avec plus de rondeurs, des traits moins affirmés, mais un visage de face restant fin, au menton pointu...

- une plus adulte : visage plus affirmé, traits plus durs, mâchoire plus large...

Visage d'Eyléane 01

À l'origine (à partir de 2003), j'étais plutôt parti sur le premier concept, qui allait bien avec le profil inexpérimenté et jeune d'Eyléane dans les premières parties (jeune femme de 16 ans un peu naïve et sans connaissances du monde qui l'entoure ; exemples : Eyléane et Louve, essai de couverture, Eyle sous tous les angles, Eyléane à la queue de cheval, chara design de 2010), puis au fil du temps ses traits se sont affirmés, signe qu'elle grandissait et prenait de l'assurance (exemples : Eyléane en détresse, Eyléane évolution, essai de couverture). Aujourd'hui, étrangement, j'aurais tendance à revenir vers le premier concept, qui correspondrait mieux à l'idée que je me fais d'Eyléane (exemples : Eyléane d'après Kuvshinov Ilya, Eyléane I'm Back), voire à davantage fusionner les deux et moins faire de distinctions lors des descriptions (ce qui peut aboutir à des incohérences ou incompréhensions en fonction des descriptions).

Il y a donc encore des divergences entre ces traits dessinés et le texte. Cela est dû à mes hésitations et tâtonnements, mais aussi à l'interprétation pas toujours évidente des descriptions de la narratrice :P. Par exemple, elle décrit son nez comme "fort" dès le début de l'histoire ; je l'ai peut-être fait ici un peu plus discret, mais si on prend en compte la subjectivité de la description de l'héroïne (elle fait sans doute une fixette dessus), les choses peuvent se raccorder, ce qui me laisse au passage une latitude assez large lors des descriptions ;)

Il y a aussi certains éléments, comme ses yeux, que je n'arrive pas encore à décrire précisément sans avoir à utiliser des termes anatomiques qui ne correspondraient pas au langage de mes personnages. Mais les yeux d'Eyléane sont assez particuliers, et j'y tiens, donc j'essaye parfois d'intégrer des descriptions permettant leur visualisation, sans pour autant rendre le tout trop lourd (ce n'est pas du tout gagné à l'heure actuelle). Ils ressemblent fortement à des yeux de bébé, avec une forme générale assez ronde, ou alors rectangulaire, selon les moments, des paupières supérieures invisibles (dissimulées sous l'arcade sourcilière ? il ne s'agit pas vraiment d'yeux tombants pour autant, mais plutôt d'yeux enfoncés...), des caroncules lacrymales en retrait, cachés en partie derrière le pli intérieur. Bref, un résultat global qui fusionnerait les quelques exemples suivants.

Yeux

Au final, je n'ai pas forcément une préférence pour l'un ou l'autre visage. Est-ce que le second pourrait être la forme plus âgée du visage de la jeune femme de gauche ? Si ce n'est pas le cas, Eyléane a-t-elle plutôt le visage de gauche ? Plutôt celui de droite ? Aucun des deux ? Cette dernière piste n'est pas à exclure :p

Suite à cette description physique assez millimétrée, voici 4 coupes de cheveux, présentées elles aussi à peu près de manière chronologique. La première coupe, très naturelle et peu élaborée, a vite été remplacée par une coupe carrée très 90's, empruntée de la Mathilda de Léon. Quand j'ai cherché à dessiner Eyléane plus rapidement, en la stylisant, j'ai eu tendance à passer à une coupe (le 3e essai) aux mèches plus épaisses, plus raides, lui barrant souvent le visage (et rappelant de ce fait le personnage de Louve dans Thorgal). C'est d'ailleurs cette coupe de cheveux qui convient le mieux, je trouve, au visage fin et juvénile (la première piste). Puis dernièrement, j'ai eu un peu tendance à rendre ses cheveux plus ondulés (4e essai), avec une coupe simple rappelant un peu celle d'Ellen Page dans Juno (je ne l'ai pas encore détaillé ici, mais ce personnage – et l'actrice qui l'interprète – ont eu une grosse influence sur Eyléane, physiquement comme moralement). Ici, j'aurais tendance à penser que la 3e coupe (celle ressemblant à Louve) est sans doute celle qui correspond le mieux à Eyléane. Les deux premières ne me semblent plus vraiment la correspondre. La dernière continue de me faire de l'oeil ;p

Visage d'Eyléane 02
Visage d'Eyléane 03

Bref, rentrer à ce point dans le détail pour du chara design de personnage de roman peut paraître plutôt insensé voire même donner une impression de fétichisme >< Nombre de personnages de roman sont très peu décrits, voire pas du tout, une piste privilégiée par les écrivains souhaitant laisser une part d'imagination à leurs lecteurs. Donner autant de détails sur un personnage, c'est priver le lecteur de cette part de liberté, et prendre le risque de lui imposer un personnage qui ne lui conviendra pas. Ceci dit, cela reste le choix de l'auteur avant tout. Si j'ai essayé de rester un peu plus flou pour Johanne, des Derniers d'entre nous, globalement, j'aime bien donner des détails précis sur le physique de mes personnages, jouer à la poupée avec eux, etc., et je pense que ça peut être une sorte de "particularité", notamment pour les Chants (où Eyléane a une part très importante dans le récit), qui aide le récit plutôt que lui nuire.

Ceci dit, Eyléane est un perso qui m'a accompagné depuis de nombreuses années, et j'ai eu largement le temps de lui injecter une multitude de références extérieures (Louve, Mathilda, Juno...) dont certaines me semblent désormais obsolètes, d'autres encore bien prégnantes. L'élaboration de ce roman va prendre encore des années, et d'autres références vont venir parasiter le tout. Je ne pense pas qu'Eyléane va désormais changer profondément, mais il est possible qu'elle subisse encore des petites évolutions, afin de toujours rester proche de mes aspirations du moment. Et donc cet article illustre parfaitement la principale faiblesse de faire courir un projet sur de nombreuses années :D Enrichir un perso, c'est bien, mais il faut parfois arriver à l'arrêter et à s'en tenir à une version stable et précise.

Posté par vorador2116 à 20:13 - Dessins - Commentaires [0]
Tags : , ,


15 octobre 2016

Eyle en détresse

Bon, le post précédent m'a redonné envie de dessiner un truc ou deux. J'étais parti pour réaliser plusieurs esquisses rapides d'Eyléane, en me concentrant sur des positions un peu moins rigides que celles que j'ai l'habitude de produire, et puis une fois de plus, ça a dérapé, et je n'ai pas pu m'empêcher d'entrer dans les détails (et de m'y empêtrer).

Eyle en détresse

En ce qui concerne la position, justement, j'ai essayé de la rendre la plus dynamique possible, mais elle me semble encore assez figée (en plus d'avoir de nombreuses faiblesses, mais bon, je ne vais pas me réiventer ;p). Il faudrait que je joue davantage sur les flous, pour éviter, comme ici, cette sorte d'instantané (on a du mal à comprendre que le pied gauche et la main gauche d'Eyléane rappent sur le sol). Je pense aussi que le bras droit, tenant l'épée, aurait mérité d'être plus haut placé, plus tendu, pour mieux intercepter le coup de l'assaillant...

A part ça, j'ai morflé sur les plis de son habit (un mélange entre un chiton grec sans manche et une tunique médiévale), j'ai morflé sur les mains et les pieds, j'ai morflé sur l'espression faciale, j'ai morflé sur la perspective de l'épée... Comme d'hab. Je ne sais pas trop si je tenterai une colo sur ce croquis, mais l'idée serait plutôt de passer rapidement à autre chose.

A l'avenir, je vais tenter de dessiner quelques expressions faciales un peu typées, sans y passer trop de temps pour chaque dessin et en les réussissant au mieux... Je reprendai peut-être le design "BD" que j'avais essayé de peaufiner pour Eyléane il y a quelques années. A voir.

Posté par vorador2116 à 18:04 - Dessins - Commentaires [1]
Tags : , ,

17 juillet 2016

Johanne

Jo dans une scène du tome 3.

160717_Johanne balancoire

Plus d'infos sur le projet Les Derniers d'entre nous.

Posté par vorador2116 à 21:07 - Dessins - Commentaires [4]
Tags : , ,

02 avril 2016

Une petite Eyle, d'après Kuvshinov Ilya

Je suis assez fan des oeuvres de Kuvshinov Ilya, et quand je suis tombé sur ces esquisses sur son tumblr, j'ai tout de suite pensé à Eyléane :

tumblr_o3s1ym8IdK1qla6e4o1_1280Alors j'ai honteusement copié ses traits pour faire cette petite Eyle ^^

160402_Eyle Kuvshinov_03Sans prendre de grosses libertés quant à la position ni même aux courbes originelles (j'ai juste raccourci un peu le bras, que je trouvais très long), j'ai néanmoins fait Eyléane un peu plus gironde, visage plus rond, bras plus épais, et si j'ai conservé les traits de la bouche et du nez, j'ai quand même réalisé les yeux à ma manière (ceci dit, même en mode comic/manga, ils me paraissent bien gros, ce qui n'était pas bien visible avant la colo).

Je n'aime pas trop non plus l'inclinaison du pommeau de l'épée, mais j'ai vraiment eu du mal à la réaliser, donc j'ai fini par laisser plus ou moins tomber.

En tout cas, j'aime bien ce cadrage particulier, très décentré :)

Un petit gif pour montrer l'évolution du dessin, depuis l'esquisse de Kuvshinov Ilya jusqu'à la colo :

160402_Eyle Kuvshinov_WIPBon, sinon j'ai rien d'autre de nouveau. Je me disais justement ces derniers temps que je ne faisais plus rien en dessin, et paf, aujourd'hui, j'ai voulu faire celui-là. Mais à part ça, j'ai repris le tome 3 des Derniers d'entre nous, après plus de 3 mois d'arrêt, et je me remotive tranquillement ^^

Posté par vorador2116 à 17:10 - Dessins - Commentaires [1]
Tags : , , ,

26 octobre 2014

Chara design de Johanne (Les Derniers d'entre nous)

Dans la lignée du précédent croquis sur Erika, voici l'évolution de Johanne, de mon projet Les Derniers d'entre nous. J'ai repris les bases d'Erika en y faisant quelques modifications, notamment la courbe de croissance, qui est plus forte, plus proche d'une courbe classique, ce qui implique que Johanne atteint plus rapidement la taille adulte. Johanne atteint d'ailleurs 1m68 (quasi 70) à la fin, là où Erika atteignait péniblement le mètre 65.


(Cliquer dessus pour voir l'image en plus grand)

Côté tempérament, j'ai tenté de reprendre les grandes lignes détaillées dans l'histoire, mais cela place l'étape 15 un peu en marge par rapport au reste. En effet, jusqu'à 14 ans, Jo est plutôt douce, gentille, un peu effacée. Il se passe quelque chose à 14 ans, qui la rend plus dure et sombre. Elle se reprend à 16 ans, étape qu'on ne voit pas, ce qui fait qu'entre 15 et 17 ans, le bond semble grand. De même, côté physique, on voit une plus grande différence qu'avec Erika : Johanne est plutôt svelte jusqu'à 14 ans, passe même par la quasi maigreur entre 14 et 16 ans, avant de prendre pas mal de poids entre 16 et 20 ans.

Côté habits, j'ai encore testé plusieurs types de chaussures (converse, baskets classiques, équivalent docs, bottines, converse low top à la fin) et de vêtements (leggings, veste en cuir, pantalon type cargo...). L'étape 15 est un peu fantaisiste, mais je ne voulais pas la faire en gothique classique, bien qu'elle passe un peu par cette phase. Là j'ai l'impression qu'elle fait plus grunge, en fait. Enfin, pour les lunettes, j'ai hésité à en mettre à tous les âges, car elle porte des lentilles à partir de 17 ans environ, mais finalement, j'ai eu envie d'essayer plusieurs modèles, chaque modèle modifiant sensiblement l'expression du visage. Les grosses lunettes rondes de l'étape 17 ans ne me conviennent pas vraiment, mais j'ai essayé plein d'autres formes, en vain. Et puis bon, ça lui donne un petit air marrant :p

Comme pour le précédent post, voici le petit gif animé de l'évolution du perso, toutes les étapes mises à la même taille.

Et pour finir, voici la version avec les différentes étapes plus resserrées, sans détails supplémentaires, et une petite composition avec Johanne à 11 et 19 ans en gardant les bonnes proportions, à côté d'Erika à 11 et 19 ans aussi.




(Cliquer dessus pour voir les images en plus grand)

Voir la page du projet

Posté par vorador2116 à 18:01 - Dessins - Commentaires [0]
Tags : , , ,

05 octobre 2014

Un petit chara design évolutif

En attendant d'autres nouveautés, et puisque ça fait super longtemps qu'il n'y a rien eu de posté ici, voici un petit dessin, une étude sur un personnage au fil de sa croissance.


(Cliquer dessus pour voir l'image en plus grand)

J'ai essayé de respecter un peu les canons de croissance et de faire évoluer le visage vers plus de maturité, tant au niveau des traits physiques (plus anguleux, plus dessinés) que moraux (sagesse, sérénité...). Certes l'évolution passe par de gros clichés ado (expression du visage passant de l'espièglerie à la timidité voire à la gêne, corpulence augmentant un peu puis s'affinant ensuite...), mais bon je n'ai pas particulièrement cherché à m'en affranchir. J'ai aussi voulu tester plusieurs types de chaussures (skate, adidas superstar, timberland, bottes...), d'habits (pull à capuche, t-shirt court sur t-shirt long, mini-short...) et de coiffure. Le plus dur, comme d'habitude, était de faire en sorte qu'on ait toujours l'impression que c'est le même personnage d'un dessin à l'autre, ce qui n'est jamais gagné pour moi ;) mais les dimensions plutôt petites du dessin réduisant le nombre de détails, ça a limité la casse, je trouve.

Il faudra que j'en fasse quelque chose, de ce perso... Si elle ressemble un peu à Azurée, de HG47, à l'origine il s'agit a priori plutôt de la fille à la tablette, dessinée il y a quelques temps déjà, puis remasterisée dans ce post. La ressemblance s'arrête sans doute à la clarté des cheveux >< En attendant, son étude pourra m'être utile pour mieux imaginer Johanne, Albane ou d'autres de mes persos évoluant dans un monde moderne.

Pour finir, voici un petit gif animé de l'évolution du perso, toutes les étapes mises à la même taille. Cela permet de voir un peu l'évolution des traits sans être gêné par le sujet qui grandit.

Et voici une version sans détail superflu, avec les différents âges plus rapprochés.


(Cliquer dessus pour voir l'image en plus grand)

Posté par vorador2116 à 19:38 - Dessins - Commentaires [0]
Tags : ,