Avant-poste oublié

28 décembre 2016

Eyléane : étude de visage

Dernièrement, j'ai eu envie de revenir un peu vers Eyléane, et de reprendre tous les traits physiques que je lui ai attribués depuis sa création. Voici donc une petite étude sur son visage et son évolution au fil du temps. Rien de figé là-dedans, mais cela m'aide à avancer et notamment à mettre en évidence les incohérences, les interdépendances ou encore les incompatibilités au fil du récit.

Deux pistes principales sont retenues :

- une plus enfantine : visage avec plus de rondeurs, des traits moins affirmés, mais un visage de face restant fin, au menton pointu...

- une plus adulte : visage plus affirmé, traits plus durs, mâchoire plus large...

Visage d'Eyléane 01

À l'origine (à partir de 2003), j'étais plutôt parti sur le premier concept, qui allait bien avec le profil inexpérimenté et jeune d'Eyléane dans les premières parties (jeune femme de 16 ans un peu naïve et sans connaissances du monde qui l'entoure ; exemples : Eyléane et Louve, essai de couverture, Eyle sous tous les angles, Eyléane à la queue de cheval, chara design de 2010), puis au fil du temps ses traits se sont affirmés, signe qu'elle grandissait et prenait de l'assurance (exemples : Eyléane en détresse, Eyléane évolution, essai de couverture). Aujourd'hui, étrangement, j'aurais tendance à revenir vers le premier concept, qui correspondrait mieux à l'idée que je me fais d'Eyléane (exemples : Eyléane d'après Kuvshinov Ilya, Eyléane I'm Back), voire à davantage fusionner les deux et moins faire de distinctions lors des descriptions (ce qui peut aboutir à des incohérences ou incompréhensions en fonction des descriptions).

Il y a donc encore des divergences entre ces traits dessinés et le texte. Cela est dû à mes hésitations et tâtonnements, mais aussi à l'interprétation pas toujours évidente des descriptions de la narratrice :P. Par exemple, elle décrit son nez comme "fort" dès le début de l'histoire ; je l'ai peut-être fait ici un peu plus discret, mais si on prend en compte la subjectivité de la description de l'héroïne (elle fait sans doute une fixette dessus), les choses peuvent se raccorder, ce qui me laisse au passage une latitude assez large lors des descriptions ;)

Il y a aussi certains éléments, comme ses yeux, que je n'arrive pas encore à décrire précisément sans avoir à utiliser des termes anatomiques qui ne correspondraient pas au langage de mes personnages. Mais les yeux d'Eyléane sont assez particuliers, et j'y tiens, donc j'essaye parfois d'intégrer des descriptions permettant leur visualisation, sans pour autant rendre le tout trop lourd (ce n'est pas du tout gagné à l'heure actuelle). Ils ressemblent fortement à des yeux de bébé, avec une forme générale assez ronde, ou alors rectangulaire, selon les moments, des paupières supérieures invisibles (dissimulées sous l'arcade sourcilière ? il ne s'agit pas vraiment d'yeux tombants pour autant, mais plutôt d'yeux enfoncés...), des caroncules lacrymales en retrait, cachés en partie derrière le pli intérieur. Bref, un résultat global qui fusionnerait les quelques exemples suivants.

Yeux

Au final, je n'ai pas forcément une préférence pour l'un ou l'autre visage. Est-ce que le second pourrait être la forme plus âgée du visage de la jeune femme de gauche ? Si ce n'est pas le cas, Eyléane a-t-elle plutôt le visage de gauche ? Plutôt celui de droite ? Aucun des deux ? Cette dernière piste n'est pas à exclure :p

Suite à cette description physique assez millimétrée, voici 4 coupes de cheveux, présentées elles aussi à peu près de manière chronologique. La première coupe, très naturelle et peu élaborée, a vite été remplacée par une coupe carrée très 90's, empruntée de la Mathilda de Léon. Quand j'ai cherché à dessiner Eyléane plus rapidement, en la stylisant, j'ai eu tendance à passer à une coupe (le 3e essai) aux mèches plus épaisses, plus raides, lui barrant souvent le visage (et rappelant de ce fait le personnage de Louve dans Thorgal). C'est d'ailleurs cette coupe de cheveux qui convient le mieux, je trouve, au visage fin et juvénile (la première piste). Puis dernièrement, j'ai eu un peu tendance à rendre ses cheveux plus ondulés (4e essai), avec une coupe simple rappelant un peu celle d'Ellen Page dans Juno (je ne l'ai pas encore détaillé ici, mais ce personnage – et l'actrice qui l'interprète – ont eu une grosse influence sur Eyléane, physiquement comme moralement). Ici, j'aurais tendance à penser que la 3e coupe (celle ressemblant à Louve) est sans doute celle qui correspond le mieux à Eyléane. Les deux premières ne me semblent plus vraiment la correspondre. La dernière continue de me faire de l'oeil ;p

Visage d'Eyléane 02
Visage d'Eyléane 03

Bref, rentrer à ce point dans le détail pour du chara design de personnage de roman peut paraître plutôt insensé voire même donner une impression de fétichisme >< Nombre de personnages de roman sont très peu décrits, voire pas du tout, une piste privilégiée par les écrivains souhaitant laisser une part d'imagination à leurs lecteurs. Donner autant de détails sur un personnage, c'est priver le lecteur de cette part de liberté, et prendre le risque de lui imposer un personnage qui ne lui conviendra pas. Ceci dit, cela reste le choix de l'auteur avant tout. Si j'ai essayé de rester un peu plus flou pour Johanne, des Derniers d'entre nous, globalement, j'aime bien donner des détails précis sur le physique de mes personnages, jouer à la poupée avec eux, etc., et je pense que ça peut être une sorte de "particularité", notamment pour les Chants (où Eyléane a une part très importante dans le récit), qui aide le récit plutôt que lui nuire.

Ceci dit, Eyléane est un perso qui m'a accompagné depuis de nombreuses années, et j'ai eu largement le temps de lui injecter une multitude de références extérieures (Louve, Mathilda, Juno...) dont certaines me semblent désormais obsolètes, d'autres encore bien prégnantes. L'élaboration de ce roman va prendre encore des années, et d'autres références vont venir parasiter le tout. Je ne pense pas qu'Eyléane va désormais changer profondément, mais il est possible qu'elle subisse encore des petites évolutions, afin de toujours rester proche de mes aspirations du moment. Et donc cet article illustre parfaitement la principale faiblesse de faire courir un projet sur de nombreuses années :D Enrichir un perso, c'est bien, mais il faut parfois arriver à l'arrêter et à s'en tenir à une version stable et précise.

Posté par vorador2116 à 20:13 - Dessins - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


Commentaires sur Eyléane : étude de visage

Nouveau commentaire